29/01/2009

LUGER

Luger01

Planche didactique du  pistolet P.08 encore appelé « Lüger » du nom  de l’ingénieur auprès de la firme DWM (Deutsche Waffen Und Munitions Fabrik)  qui  conçu ce pistolet.

Dès 1898  Georg Lüger retravaille le pistolet Borchardt et fait breveter le Borchardt-Lüger.

L’armée suisse est enthousiaste et adopte en 1900  le pistolet sous la dénomination  Pistole Ordonnanz 1900, System Borchardt-Lüger ». Le calibre est le 7,65 mm « bouteille ».

En 1902, Georg conçoit  une nouvelle  arme qui tire une cartouche appelée à devenir célèbre : la 9 mm Parabellum.

La Suisse  toujours sous le charme passe rapidement commande.

Cette même armée suisse va entendre, contrite, la sentence du Traité de Versailles qui interdit la fabrication du P 08 ce qui va l’amener à lancer sa propre fabrication  à l’Arsenal de Berne.

Il en sera fabriqué quelques 30.000 jusqu’à l’arrêt de la production  qui surviendra en 1947.

Il faut attendre 1904  pour que la  Kriegsmarine  adopte le pistolet sous la désignation de P.04.  Pour satisfaire la marine impériale Georg Lüger y a apporté pas mal de modifications : canon de 150 mm, hausse réglable et  tenon pour fixation d’une crosse.

On estime que la production avoisine les  50.000 de 1906 à 1908.


Luger-Eclaté

L’année 1908 est particulièrement importante pour la DWM car c’est cette année que la Reichwehr  adopte officiellement son  pistolet  qu’elle baptise P 08.

En 1914 c’est l’artillerie qui le choisit comme arme de service avec, là aussi, des  exigences particulières soit un canon de 200 mm, possibilité d’adapter un chargeur de 32 coups appelé « escargot », une hausse réglable et  une crosse amovible pouvant transformer le pistolet en carabine.

On voit ci-après deux beaux exemplaires de Lüger  dont un « Artillerie » montrés au Musée Royal d’Armes de Tournai établissement dont nous conterons la visite sous peu.

Luger-Tournai

15:57 Écrit par sweetcricri dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

bonjour ,

je dois me rendre en allemagne , je souhaiterai visité
les usines ou les mussées ou je pourrai retrouvé
le déroulement de la fabication du mauser et du luger
p08 -

merçi pour quelques infos -

Écrit par : mazieres | 14/05/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.