12/02/2009

L'Auto blindée n° 7

AutoBlind7

Cette carte-postale représente une des premières « automitrailleuses » belges et je me plais à croire qu’il s’agit de la n° 7.

Celle-là,  une Hotchkiss  pilotée  par le sous-lieutenant Thiery et son équipier le Comte de Berlaymont,  s’illustre en septembre 1914  lors d’une sortie de la position d’Anvers vers le village de Werchter.

Les premières maisons  franchies, les carabiniers-cyclistes qu’elle accompagne tombent dans une embuscade.

Pendant près de quarante minutes la mitrailleuse de l’engin dont il faudra d’ailleurs changer le canon tient l’ennemi en respect et permet  la retraite des carabiniers.

Lorsqu’elle repart  ailes, coffres et caisson arrière couverts de blessés sa mitrailleuse a tiré quelques 4.200 cartouches !

Deux jours plus tard elle repart avec des soldats du Génie à bord avec pour destination la destruction de la voie Louvain-Liège.

Alors que les pionniers minent la voie, la n° 7 embusquée derrière un talus voit surgir une voiture avec deux officiers allemands à son bord.  Ceux-ci sont rapidement mis hors de combat et leur véhicule capturé suivra la n° 7 lors de son retour dans les lignes belges.

Le 6 octobre 1914 elle s’illustre une nouvelle fois toujours aux mains du sous-lieutenant Thiery à Schoonaerede  où elle franchit une barricade et engage les servants  d’une batterie d’artillerie ennemie qui  taquinait dangereusement les positions belges.

C’est au cours de cette sortie qu’est blessé le sous-lieutenant Thiery son mitrailleurs ayant quant à lui la main déchirée par dit-on des balles dum-dum.

Les combattants vont bientôt s’enterrer et les exploits de cette remuante Hotchkiss  s’arrêter.         

16:48 Écrit par sweetcricri dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.