02/12/2009

Feldpost

CPDE

Le courrier a toujours été  l’un des principaux soutiens pour le soldat éloigné de ses foyers.

L’armée allemande était dès le début du conflit d’une grande efficacité et le major von Krans dans son Eroberung Belgiens 1914, déjà évoqué plus avant,  y consacre quelques paragraphes flatteurs.

On voit ici un modèle standard utilisé pour la correspondance par les troupes tant allemandes qu’austro-hongroises..

Les premières versions des Feldpostkarte  reprenaient  la mention « expéditeur »  en six langues  ainsi que la mention Feldpostamt (bureau de poste de campagne) pré imprimée pour par la suite se dépouiller et ne plus conserver que les mots « expéditeur » en deux langues.

Je possède toute une correspondance échangée entre le Feldwebel Rudolf  Dostoil et son épouse Frantiska qui demeurait en Moravie.

La photo faisait également partie des nouvelles que l’on s’échangeait puisque le même adressait à son épouse une photo sous forme de carte-postale  représentant  sa section  au travail  à  (illisible)ee-sur-Meuse le 22 novembre 1915.   

TélégraphisteDE
   

18:05 Écrit par sweetcricri dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.