11/12/2009

Un Cavalier - 13.

Evene-CitNamur

14 juin, Fernand ne confie à son journal que des choses intimes comme « Je me suis confessé à l’Abbé Wallerand. Communion.  Combien on se sent régénéré… »  ou  « 11 juin. – (..) en rentrant des avant-postes, j’ai pris connaissance des lettres de Père (…) c’est une nouvelle provision de courage ».

Ce début du mois de juin semble routinier.

L’Evénement Illustré  de cette époque  ne diffuse pas d’informations guerrières lui non plus.

Après une Histoire de l’Artillerie et des vues de Namur sous occupation avec des sentinelles coiffées du casque à pointe montant la garde aux entrées de la citadelle,  le magazine nous dévoile le paisible mais astucieux (sic) billet de la Compagnie des Tramways Viennois qui est au verso un titre de transport et au recto une recette de cuisine de guerre.

Par exemple et pour les amateurs de pudding au maïs :

Pour 6 personnes, il faut employer 140 grammes de farine de maïs ou grumeaux ; un demi-litre de lait ; un demi-litre d’eau ; 3 œufs ; 80 grammes de beurre : 80 grammes de sucre ; quelques morceaux d’écorce d’orange ou de citron, ou bien du rhum ou une cuillerée à café de levain en poudre.

La préparation se fait de la manière suivante : beurre, lait et eau sont mis en ébullition : la farine de maïs est ajoutée lentement pendant que l’on remue le liquide.  On laisse bouillir encore pendant quelques minutes puis on fait refroidir.  Ensuite on mélange les jaunes  avec le sucre et les zestes d’orange ou de citron râpés ou une cuillerée de rhum.  Les blancs d’œufs sont battus en neige. Après avoir ajouté le levain, on verse cette seconde préparation dans la première ; on remue ; on verse dans une forme dont les parois sont beurrées ; on met au four et on laisse cuire à petit feu.

Et voilà ! La ménagère ou le cuistot en herbe passait agréablement son temps durant le parcours et une fois à la maison il ou elle pouvait s’exprimer devant ses fourneaux.

Ce menu était de plus garanti "très bon marché" !

CartRaviEvene4
CartRaviEvene5

14:16 Écrit par sweetcricri dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.