31/01/2010

SVejk

SVejk

Petite escapade chez les maquettistes à l’occasion de l’exposition des Fêlés du Modélisme.

Premier arrêt devant le buste de Josef Svejk présenté par des Tchèques ce qui est normal.

Svejk étant considéré comme un héros national  par ceux-ci.

Pourtant ce valeureux soldat  n’a jamais existé sauf sous la plume de l’écrivain anarchisant  Jaroslav Hasek.

Les aventures du Brave Soldat Svejk  qui s’étendent  sur  quatre volumes débutent  par une remarque de sa femme de ménage qui dit « Ainsi ils ont tué notre Ferdinand ».

« Quel Ferdinand Madame Muller «  répond Svjek « j’en connais deux. L’un est garçon de course chez Prusa, le Pharmacien, et a un jour avalé une lotion capillaire par erreur.  L’autre collecte de l’engrais pour  chiens.  Aucun des deux ne peut être une grande perte ».    Le ton est donné car le « Ferdinand » en question est  bien sûr l’héritier de l’empire austro-hongrois.  Institution que Svejk  exècre  et au fil de l’histoire on assiste aux démêlés de ce rusé petit soldat avec la bureaucratie et les errements guerriers de cet empire agonisant.

00:18 Écrit par sweetcricri dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.