05/04/2010

L'Evénement Pâques 1915

L'Evénement Pâques 1915.

Evene-Paq1915

 

Fidèle à sa politique, le magazine n’aborde  pas de sujets guerriers mais s’attarde sur le portrait des souverains espagnols et celui de Brand  Whitlock  ministre plénipotentiaire des USA  à  Bruxelles.

Ces   personnages ont  joué  un  rôle  prépondérant dans la création  du Comité national de secours et d’Alimentation en Belgique.

Cet organisme est destiné à adoucir la situation  économique désastreuse dans laquelle se trouvent les Belges  en cette deuxième  année  de  guerre.

Le  Comité  contrôlé  par des agents  américains  a  rapidement  créé  d’autres  services  tels :

-  la  distribution  de  rations de soupe  et  de  pain  (jusqu’à 250.000 par jour):

- le « Vestiaire Central » qui  distribue  vêtements,  couvertures,  chaussures,… etc.;

-  le  contrôle  des  sociétés  philanthropiques  telles  Les  Pauvres  honteux, le Comité  centra l des   réfugiés, les  Petites  Abeilles;

-  fourniture  de  plants  de  pommes  de  terre  aux  œuvres  du  Coin de terre et aux  administrations  communales.

Malgré ces mesures  la population bruxelloise est rationnée pendant la première quinzaine de janvier 1915  ne  recevant  plus que  160 grammes  de  pain  par  jour  et  par  habitant.

Le Comité adopte  un système  sévère de la répartition de la farine.  Celui-ci  approuvé  par  les autorités communales  demande aux  boulangers de choisir entre la fabrication du pain et la pâtisserie.  Ceux  qui  pour des motifs divers veulent continuer à vendre des pâtisseries ne recevront plus de farine du Comité.  Les autres, au contraire, reçoivent  toute la farine nécessaire aux  besoins de leur clientèle mais ne peuvent alors plus fabriquer qu’une seule sorte de pain, le pain de ménage,  à l’exclusion  de petits  pains, pains  français , couques, brioches, cramiques et  tartes.

En dernière page un poème de Marcel Lefèvre  « Les Cloches »   illustré  d’une  gravure  représentant  une  femme  pensive le visage  tourné  vers  la  fenêtre  dans  laquelle  volent des cloches  entourées  du mot  PAX.

Une  atmosphère  de  temps  de  paix.  On  s’y  croirait  s’il  n’y   avait  plus  bas  la mention  « Censuré le 2-4-1915 »

 

Evene-Paq1915d

00:35 Écrit par sweetcricri dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.