09/06/2010

La Belle Motte et la Bataille de Charleroi.

BatCharleroi001

« Dès le début notre artillerie affirma sa supériorité sur les pièces allemandes et la terreur que notre 75 inspira aussitôt aux barbares fait son meilleur éloge »

Ces  commentaires aux images naïves consacrées à la Bataille de Charleroi  et parues dans un journal de l’époque  ne devaient guère éclairer le lecteur sur la situation réelle et certainement pas sur le nombre de victimes laissées autour de Charleroi par les armées françaises.

Une petite visite au cimetière de La Belle Motte donne une idée de ce que fut l’hécatombe.

P6068235

4057 soldats français sont enterrés là.

P6068239

Certains n’ont plus de noms d’autres ont une identité incertaine tandis plusieurs milliers anonymes s’entassent dans deux ossuaires.


P6068240

La tombe 1139 porte un nom. C’est celle du sapeur du 3ème Génie Taffin Louis Henri membre d’une  famille particulièrement éprouvée lors de ce conflit car  peu après qu’il fut lui-même atteint d’une balle à la tempe aux combats de Sart Saint-Laurent le 23 août 1914 son frère aîné Jean-Baptiste est mortellement blessé le 9 septembre à Hudiviller.  Moins d’un an plus tard c’est son autre frère, Paul, qui décède de ses blessures à  Angres le 8 juillet 1915 !

P6068266

La date du décès du caporal du 3e BCP Luddens Arthur mort le  3 novembre 1918 semble anachronique  au regard de tous ces soldats morts les 22 ou 23 août 1914.

P6068284
  
 

 

22:45 Écrit par sweetcricri dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.