01/02/2011

Bizarre ce hussard

Miroir_24-1-1915ti.jpg

 

Le Miroir 24 Janvier 1915.

 

La couverture du n° 61 du Miroir nous montre une photo assez saisissante soit celle d’un Hussard tué sur une voie ferrée.

La légende de la photo dit « Certaines photographies offrent, comme celle-ci, des sujets de tableaux tout composés.  Le cavalier a été atteint tandis qu’il marchait devant son cheval, et l’animal reste immobile, frémissant d’inquiétude ».

Cette photo m’interpelle.

Tout concourt au drame : le fidèle animal resté près de son maître, le décor aux arbres scalpé par la mitraille et ce hussard sorte de Dormeur du Val sur lequel on ne distingue aucune blessure.

Je suis de plus en plus persuadé qu’il s’agit là d’une réalisation du  capitaine Tournassoud  officier français qui bien qu’ayant rendu de grands services à la photographie n’hésitait cependant pas à  reconstituer des scènes de guerre à l’aide de figurants.

Pour le reste tout semble aller pour le mieux.

Les Belges ont enlevé un Minenwerfer aux Allemands près de Dixmude.  Une belle prise car cet engin n’est pas encore très connu des Alliés. Des signes de refroidissement sont notés entre Guillaume II et les souverains d’Allemagne du Sud mécontents des pertes subies par leurs contingents.  Le roi Albert protester auprès du pape contre le traitement infligé au cardinal Mercier. L’émission de bons français du Trésor de 250 millions de francs a été couverte plusieurs fois à Londres.

L’armée roumaine va entrer en guerre. Elle lève 40 régiments d’infanterie. L’infanterie est munie du fusil Mannlicher type 1893 en calibre 6,5 mm.   L’artillerie utilise le canon de 75 modèle 1908. 

  

Miroir-24-1-1915bti.jpg

 

00:33 Écrit par sweetcricri | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.