24/09/2011

Le Général Moulaert.

 

ColMoulaert.jpg

Lorsque j’ai découvert cette médaille ce sont   les millésimes de 1916 – 1917 et 1918 qui ont attiré mon attention. L’effigie du Général G. Moulaert portée sur l’avers   n’évoquant  absolument  rien pour moi.

 

Il me faudra effectuer quelques recherches pour découvrir qui était l’homme immortalisé par le sculpteur Darville.

 

5 ans après sa sortie de l’Ecole d’Application de l’Artillerie et du Génie en 1897, le lieutenant  Georges Moulaert part pour le Congo belge.

 

En 1902 il participe à la construction du fort de Shinkakassa.   C’est le début d’une activité débordante au service de la colonie.

 

Nommé colonel-commandant des troupes du Tanganyika en 1916 il crée le port d’Albertville (aujourd’hui Kalemie). La flotille ancrée dans la base navale (créée à son initiative) conquiert rapidement la maitrise du lac aux troupes allemandes.

 

Il rejoint ensuite le front européen en tant que major du génie.

 

La guerre terminée il est affecté une nouvelle fois au Congo  où ses talents d’organisateur feront merveilles notamment lors de la gestion de la Régie des Mines de Kilo-Moto.  

 

La médaille frappée à son effigie était un vibrant hommage  à une carrière aussi bien remplie.

 

Il faut ajouter que l’homme était aussi écrivain et qu’on lui doit  plusieurs écrits soit « La Campagne du Tanganyika », « Souvenirs d’Afrique », « Problèmes coloniaux d’hier et d’aujourd’hui » et « Vingt années à Kilo-Moto ».

 

ColMoulaert2.jpg

 

00:39 Écrit par sweetcricri dans 1914-1918 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.