25/03/2012

Le National Bruxellois - Ultimatum.

 

National4-8.jpg

 

 

 

L’édition du 4 août porte en gros titre « Un ultimatum allemand à la Belgique ».

 

L’Allemagne demande le libre passage de ses troupes à travers la Belgique pour mener son offensive  contre  les armées françaises. 

 

Le délai de réponse accordé est de 7 heures. Messieurs Jules Van de heuvel et Paul Hymans élaborent la réponse à soumettre au gouvernement. Réponse qui sera   « ferme et digne ».

 

Anvers protégé par ses forts pourrait devenir le siège du gouvernement en cas d’invasion.  Les différentes administrations emballent d’ailleurs déjà leurs archives pour les expédier vers la ville portuaire.

 

M. Léon Gérard, président de l’Aéro-club de Belgique demande au Gouvernement l’autorisation de partir pour Anvers avec une dizaine de pilotes brevetés.  On accède à sa demande.  Il pleure de joie.

 

Une foule énorme se presse rue Royale  où quatre bureaux reçoivent les engagements. Il y aura bientôt plus de 15.000 volontaires signataires d’un engagement au sein de l’armée belge.

 

Un train spécial quitte la gare de Bruxelles Nord  pour Anvers avec l’équivalent de 100 millions de francs en lingots d’or.

 

Tous n’ont cependant pas la fibre patriotique tel ce boulanger de la rue des Fleuristes à Bruxelles qui au vu de la demande et la menace de pénurie augmente brutalement le prix de son pain pour le porter à 50 centimes.  La foule met sa boulangerie à sac.

 

La police doit dresser de nombreux procès-verbaux contre d’autres négociants  demandant des prix excessifs pour leurs marchandises.

 

C’est dans ce tourbillon d’événements que sort le nouveau billet de 5 francs.

 

A Charleroi on arrête deux espions allemands. Fouillés ils sont trouvés porteurs de révolvers et de cartes d’état-major.

 

A Bruxelles cinq autres allemands sont arrêtés alors qu’ils coupaient des fils électriques aux environs des casernes d’artillerie et de cavalerie à Etterbeek.

 

La France offre sa garantie à la Belgique.  Un corps expéditionnaire sous les ordres du général French est destiné à porter secours à la nation belge.    

 

5FRNouv.jpg

PS : si vous postez un commentaire et que vous demandez une réponse il est absolument nécessaire que vous mentionniez votre adresse électronique sinon il m'est impossible de vous donner la réponse souhaitée.

13:08 Écrit par sweetcricri | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.